Depuis le temps que je cite les Yoga Sutras de Patanjali, voici cet article pour vous présenter plus sur l’un des textes classiques du Yoga traditionnel. Que sont les Yoga Sutras ? Par qui ont-ils été écrits ? En quoi sont-ils toujours utiles aujourd’hui dans notre quotidien? Vous découvrirez les bases de ces écrits fondateurs du yoga.

 

Un peu d’histoire sur la création du Yoga…

Avant d’aborder le texte, ses généralités et les chapitres qui le compose, plongeons-nous quelques instants dans le contexte de l’époque…

Cette période de l’histoire indienne note l’extraordinaire éveil spirituel qui intervient peu avant et peu après le commencement de l’ère chrétienne, et l’hindouisme s’affermit.

L’arrivée du christianisme a modifié le mode de pensée qui est passé de la poésie, la pensée philosophique et la spiritualité à la critique et l’analyse.

 

– Le Yoga : un mode de pensée, une philosophie de vie

La logique intervient à cette époque pour fixer la pensée générale sur la nature des origines de l’univers, de la vie humaine, de la foi… C’est aussi la naissance de la séparation et de là se créent les six darsanas (6 systèmes de l’hindouisme orthodoxe) dont Vedanta, Samkhya, Nyaya, Vaisesika, Purva Mimamsa et le Yoga.

Ils reposent tous sur le même fondement : la recherche de l’explication du monde et de la façon de vivre en harmonie avec la vie dans son intégralité. Comme vous vous en doutez, chacun aborde la question sous un angle différent, et donc chaque école rédige ses propres Sutras. Même le bouddhisme et le jaïnisme sont élaborés pendant cette ère.

 

Que sont les Yoga Sutras de Patanjali ?

Maintenant que vous connaissez la création du yoga, voyons plus en détail ce que sont les Yoga Sutras de Patanjali. C’est une collection de texte écrits par le sage (ou un ensemble de ses disciples) Patanjali, environ 200 ans avant J.-C., et comprenant 195 aphorismes. Avec la Bhagavad Gîta et le Hatha Yoga Pradipika, les Yoga Sutras de Patanjali sont l’un des textes fondateurs du yoga classique.

 

– Les aphorismes, c’est quoi ?

Ce sont des pensées profondes enchâssées dans des phrases concises destinées à être mémorisées facilement et reproduites de façon précises par les lettrés. Cependant, vous imaginez bien qu’en 3000 ans, les aphorismes peuvent avoir été interprétés différemment avec l’évolution de la culture, de la langue et des croyances globales.

Une étude comparée des textes commentés par des sages ou des méditants et yogis de longue date peut apporter une compréhension plus juste à quoi votre sagesse s’ajoute.

 

– Mais alors, la signification des textes a changé ?

Oui et non, le yoga est une tradition orale depuis plus de 5000 ans, et c’est pour cela que le système guru/disciple permet de conserver la tradition, le sens, et l’application du yoga. Il faut se rappeler du rôle du yoga : permettre à chacun de se rappeler sa vraie nature. Donc l’importance du vrai guru est capitale, et son intention toujours pure : le guru éclaire son disciple volontaire face à son ignorance de lui même. La question guru ou pas guru est à se poser avec toutes les déviances dans le milieu. Nous reparlerons de ce sujet dans une autre discussion.

 

Généralités sur les Yoga Sutras de Patanjali

Tout d’abord, il faut noter que les Sutras, sont écrits en Sanskrit, la langue ancienne de l’Inde (et ancêtre du Hindi) tout comme le latin l’est pour la langue française. Même s’ils sont conçus pour être court, ces simples aphorisme sont remplis d’une sagesse profonde et pratique. Les aspirants yoginis (les pratiquantes de yoga) choisissent de méditer régulièrement sur les Sûtras. Ainsi, elles peuvent en saisir le sens et l’appliquer dans leur quotidien, et pas uniquement pendant les moments structurés de méditation.

Ce recueil est composé de quatre chapitres, exprimés en Pada (Pas)

  1. Samadhi Pada – le chapitre sur la Contemplation
  2. Sadhana Pada – le chapitre sur la Pratique
  3. Vibhuti Pada – le chapitre sur l’accomplissement
  4. Kaivalya Pada – le chapitre de l’Absolu

 

Samadhi Pada – le chapitre sur la Contemplation

Il présente les cinq formes de pensées, les pensées pures, les principes jumeaux du non attachement et de la pratique. Aussi, sont définis les niveaux de concentration, la notion d’effort et d’engagement les obstacles et les solutions. Toutes cela a pour but de stabiliser l’activité du mental.

 

Sadhana Pada – le chapitre sur la Pratique

C’est le chapitre sur la pratique qui spécifie les outils d’attention utilisés pour défaire les obstacles du mental qui bloquent la capacité de voir qui nous sommes vraiment, et ce qui Est. Cette partie inclus 5 des 8 branches du yoga (ashtanga yoga).

 

Vibhuti Pada – le chapitre sur l’Accomplissement

Dans ce chapitre les trois dernières branches du yoga sont exposées ; concentration, méditation, samadhi. À partir de celles-ci, il est montré comment ces techniques peuvent être utilisées pour affiner la suppression des voiles de l’ignorance.

 

Kaivalya Pada – le chapitre sur la Liberté Absolue

C’est la portion sur la libération finale qui explique comment le mental est formé et voile la lumière intérieure de l’Être que nous sommes. De plus, il décrit comment les yogis font face aux obstacles.

 

En quoi les PYS sont-ils utiles dans le quotidien ?

Tout d’abord, l’avantage majeur des Sûtras est qu’il s’adresse à toute personne quelque soit son origine, sa religion, ses croyances, son sexe, ses cultes. Les Sûtras se connectent à l’Être humain dans son entièreté, dans sa vraie nature. Donc toutes les inclinaisons sociales et culturelles n’ont aucune importance. Non qu’elles soient écartées ou reniées, mais simplement acceptées telles qu’elle.

En effet, les Sutras de Yoga sont enseignés pour apporter la maîtrise et la connaissance de Soi, de sa vraie nature. L’objectif est d’agir sur son monde intérieur et de se sortir du cycle de la souffrance. Avez-vous entendu dire :

La douleur est inévitable,mais la souffrance est facultative.
Proverbe Bouddhiste

La question que cela soulève est : si la souffrance est en option, alors pourquoi nous torturons-nous la plupart du temps? Pourquoi devenons-nous des bourreaux pour nous-même ? Et surtout, comment faisons-nous cela ?

 

Les Yogas Sutras y répondent dans le deuxième aphorisme :

« Yoga Citta Vritti Nirodha »
Le yoga est la cessation des mouvements du mental.

Donc, selon cet aphorisme, notre méconnaissance de notre monde intérieur et son mode de fonctionnement serait la cause de notre souffrance.

 

Quelques aphorismes clé

En plus de celui cité plus haut, voici ceux qui accompagne ma pratique ces temps-ci (ils sont tout à fait personnels) :

 

  • Sthira sukham asanam (2.46) : Les postures sont à la fois stables et confortables.

Quand je pratique avec cette attitude je trouve que je vais plus en finesse dans la posture, l’écoute des sons et mouvements intérieurs. C’est dans ce relâché-attention, que les changements profonds opèrent.

  • Abhyasa vairagyam abhyam tannirodah (1.12): C’est en cultivant la pratique constante et le non-attachement que le mental s’apaise.

« Je ne suis pas assez souple » est une preuve d’attachement à un résultat spécifique. À partir de cet instant, nous ne sommes plus dans la pratique du yoga, car nous portons un jugement en comparaison avec une situation qui n’est pas. Ceci peut créer plus de tensions dans le mental et dans le corps.

 

  • Tivrasamveganamasannah (1.21) : Pour celui qui pratique, samadhi vient rapidement.

C’est à dire que les fruits du yoga vont naturellement prendre forme au degré d’intensité de pratique. Si une personne pratique peu, alors les ‘’résultats’’ apparaîtrons plus lentement que si elle avait une pratique dédiée et assidue.

 

Les deux derniers présentés peuvent paraître opposés. Pourtant, ils sont bien complémentaires. Tout comme l’arbre qui continue de grandir et de porter ses fruits, se demande-t-il « Aujourd’hui je vais faire 15 pommes! ». Je ne connais pas le langage de l’arbre, et peut-être comme nous, a-t-il un agenda…

« Pratique et tout vient »
Patthabi Jois

Pratiquer pour le fait de pratiquer et y donner toute son attention sans vouloir en récolter les fruits apporterons les résultats tout ou tard.

 

Les points clé de cet article

En résumé, les Yoga Sutras de Patanjali sont un manuel d’étude et de pratique du yoga qui apprend les yogis à maîtriser leur esprit, leur mental, leurs émotions et leur corps. Ainsi en appliquant ces conseils anciens et les techniques qui ont traversent le temps, ils développent les compétences et qualités pour mener une vie harmonieuse.

Pour en savoir plus sur les Yoga Sutras de Patanjali, je vous invite à lire ces ouvrages :