Vous souhaitez faire le vide et retrouver la paix intérieure, mieux vivre votre stress ou gérer vos émotions ? Pour cela, méditer chez soi peut être une aide précieuse. Surtout si vous vous offrez du temps pour la pratique, la méditation vous apportera le calme et la sérénité que vous souhaitez. Mais voilà, vous faites vos recherches et trouvez de nombreuses façons de méditer. En effet, il en existe plusieurs. Cependant, rappelez-vous qu’elles sont toutes là pour vous aider à mieux vivre votre quotidien. Donc, quoique vous choisissiez pour ce moment de votre vie, vous faites le bon choix. Alors, faites-vous confiance !

La méditation est une pratique progressive. Dans cet article, je vous présente les points universaux et fondamentaux pour commencer à méditer chez vous.

 

Comment méditer ?

 

1- Laissez vos idées reçues à la porte

Rien de pire que d’arriver avec ses préjugés, ses attentes et ses croyances avant de commencer une pratique ou de rencontrer une personne encore inconnue. La méditation apporte la liberté, venir avec des idées reçues, c’est s’enfermer avant de commencer.

Mon premier conseil est donc d’avoir les yeux d’un enfant, une attitude d’explorateur avec l’esprit ouvert, pleinement réceptif à ce qui est : aux ressentis, aux sensations, à l’expérience même. Cela paraît simple, et pourtant, il peut être difficile à appliquer, surtout si vous avez lu beaucoup d’information à ce sujet.

Chacun explique avec ses mots, à sa manière, et chacun perçoit et comprend les choses à sa façon. La méditation développe le discernement. Alors, faites votre propre expérience, ensuite vous pourrez décider quoi faire avec ces informations.

 

2- Méditez dans une atmosphère où vous vous sentez bien

Se libérer de croyances et de préjugés est le premier pas. Ensuite, il faut aussi s’aider en choisissant un lieu apaisant, relaxant pour faciliter l’ancrage de cette nouvelle habitude. Mettez toutes les chances de votre côté !

  • Un coin du salon, une pièce dédiée,… naviguez votre environnement de vie pour ressentir cet l’espace propice.
  • Vérifiez que vous serez au calme, que ce n’est pas un lieu de passage fréquent par les membres de votre famille, ce qui risquerai de vous distraire. Ouvert ou fermé, assurez-vous que ce lieu vous inspire confiance et favorise votre concentration.
  • Appropriez-vous l’espace. Vous la savez, pour avoir des bénéfices sur le long terme, la méditation se pratique au quotidien. Il est important que vous n’ayez pas à replacer les meubles à chaque fois. Même dans les retraites vipassana, nous avons chacun notre place pendant toute la durée de notre séjour.
  • Chaise, coussin, tabouret de méditation, zafu,… prévoyez de quoi vous asseoir confortablement.
  • La température de votre corps va diminuer, gardez une couverture près de vous.
  • Jouez avec les matières, les couleurs, les textures, les objets, bougies… Tout ce qui vous rappelle la méditation, l’esprit serein peut être ajouté par petites touches.

Toutes cette réparation vous sera utile pour les fois où vous aurez moins envie de vous asseoir.

 

Soutenez votre pratique en enlevant le maximum de contraintes possible en créant un espace dans le quel vous vous sentez bien et qui vous à méditer.

 

3- Choisissez une heure précise

Pratiquer chaque jour au même moment vous aidera à ancrer votre nouvelle habitude. Tout comme vous vous réveillez à la même heure et mangez à la même heure, méditez à la même heure. Vous vous éviterez d’avoir une décision supplémentaire à prendre durant votre journée.

Faire des choix, même minimes, fatigue car ils demandent de façon plus ou moins consciente d’évaluer, d’analyser et de prioriser. Une fois de plus, enlevez cette variable pour vous simplifier la vie.

 

4- Utilisez un réveil

Si vous pratiquez le matin, fort est à parier que le travail ou les obligations vous attendent. Prévoyez un temps de pratique et mettez un réveil. Vous aurez ainsi l’esprit complètement libre pour vous plonger entièrement dans votre méditation. Vous le verrez, les pensées viendront vous titiller très rapidement. Avec un réveil planifié, vous en aurez une de moins à vous rendre visite.

 

5- Trouvez votre position stable et confortable

Ça y est, vous avez votre petit cocon, vous avez votre réveil et êtes maintenant prête à vous asseoir ! Cette étape peut vous prendre quelques essais, et c’est tout à fait normal. S’asseoir dans le silence et dans l’immobilité n’est pas commun. Votre corps réveillera des tensions, des douleurs, des inconforts multiples.

 

Les points à retenir pour trouver votre posture parfaite.

Gardez :

  •  votre colonne alignée, mais sans raideur
  • le menton légèrement rentré
  • les muscles abdominaux relâchés pour libérer la respiration
  • les genoux en dessous des hanches (utilisez un tabouret de méditation, une chaise, un pile de coussins) pour permettre à la colonne de s’allonger
  • les mains sur les cuisses les doigts décontractés

A mesure de votre pratique, votre position stable et confortable évoluera. Encore, ici, pas d’attentes. Ne réservez pas votre méditation pour le jour où vous pourrez vous asseoir en position du lotus pour méditer. Démarrez tout de suite de là où vous êtes !

 

6- Préparez votre corps

Il n’est pas nécessaire de faire une séance complète de yoga avant une session de méditation. Cependant, si vous n’êtes pas habitué à rester assise ainsi, quelques rotations du bassin, des petits étirements du dos et des épaules peuvent aider à libérer les tensions accumulées et vous assouplir.

Vous pourrez ainsi garder l’attitude relaxée mais vigilante nécessaire à la méditation. Trop de relâchement entraîne la somnolence, et trop de tensions à l’agitation mentale. Pratiquez, expérimentez et vous trouvez votre juste milieu.

 

7- Fixez vos intentions

 

Vous n’êtes pas un moine bouddhiste

La méditation est sans attentes. Toutefois, se poser des intentions de bienveillance envers soi-même, est primordial. Quand nous débutons la médiation nous voulons parfois être instantanément comme les moines ou le Dalaï Lama qui ont pratiqué depuis des décennies. Accueillez ce qui vient, acceptez votre propre chemin et vous avez déjà accompli une grande partie.

 

– Apportez de la douceur

La méditation renforce des chemins neuronaux. Le plus vos méditez, et le plus vous les renforcez. Imaginez que vous ‘‘n’arrivez pas’’ à méditer, et que suite à cela vous avez une attitude négative envers vous-même, c’est le schéma que vous accentuez.

Méditez-vous pour développer votre rigidité ? Je ne le pense pas. Donc surtout si vous êtes de nature à être dure avec vous-même, la méditation est l’opportunité pour vous d’adoucir ce trait. De cette façon, vous cultiverez la compréhension, la compassion et la flexibilité d’esprit ; qualités qui mènent à la paix intérieure.

 

8- Concentrez-vous sur votre respiration

 

Méditer nous aide à rester dans le moment présent. La respiration nous accompagne à chaque instant de notre vie. Il est donc le meilleur outil pour démarrer la méditation. Aussi, focaliser son attention sur les sensations du souffle vous aideront naturellement à vous apaiser.

 

 Vous pouvez vous concentrer sur :

  •  les sensations du flux d’air à l’intérieur de vos narines
  • les mouvements de votre ventre qui s’agrandit et se replie

 

9- Ramenez votre esprit avec bienveillance

Les pensées voudront toute votre attention. Et parfois, vous vous laisserez embarquer dans leurs histoires. C’est tout à fait normal. Votre esprit libre n’a pas eu l’habitude d’être discipliné de cette manière. Tout comme un cheval sauvage, il lui faudra du temps pour se laisser apprivoiser. Vous avez tout votre temps.

Quand vous observez votre esprit vagabonder, ramener-le avec douceur sur votre point de concentration. Recommencez autant de fois que nécessaire, toujours avec bienveillance.

 

Ca y est, vous avez maintenant toutes les clés pour commencer à méditer chez vous dès aujourd’hui !

 

Je vous souhaite de cultiver la Paix et la Sérénité.

 

Résumé des 9 conseils pour méditer à la maison

  1. Laissez vos idées reçues à la porte
  2. Méditez dans une atmosphère où vous vous sentez bien
  3. Choisissez une heure précise
  4. Utilisez un réveil
  5. Trouvez votre position stable et confortable
  6. Préparez votre corps
  7. Fixez vos intentions
  8. Concentrez-vous sur votre respiration
  9. Ramenez votre esprit avec bienveillance

 

A vous de jouer !

Ces conseils ont-ils répondu à votre question « Comment méditer de chez soi? » .

– Quel conseil avez-vous trouvé le plus utile pour vous ?

– Comment les avez-vous mis en place dans votre pratique personnelle ?

– Quels challenges rencontrez-vous ?