Vous souhaitez débuter la méditation, mais vous ne trouvez pas le temps ou l’énergie de pratiquer régulièrement ? Parfois les mots des autres peuvent nous inspirer à donner le meilleur pour nous-même. C’est pourquoi je vous propose 10 pépites de sagesse. Certaines personnes donneraient tout aux « autres » et ne prennent pas le temps de se ressourcer, de se reconnecter à elles-mêmes. Peut-être êtes vous dans ce cas. Je l’ai été pendant de nombreuses années avant de m’épuiser et de ne plus être disponible pour personne.

 

La méditation est pour moi l’une des pratiques les plus simples et très efficaces pour m’apporter de l’apaisement au quotidien, calmer le mental, me concentrer et me relaxer. Au delà, la méditation nous permet d’en apprendre plus sur nous-même et nos modes de fonctionnement. Comme tout se ralenti, il y a plus de place pour voir ce qu’il se passe entre le déclencheur et l’action automatique qui en découle.

 

De la colère à la paix intérieure

 

Par exemple, de nature colérique, il m’arrivait très souvent de devenir une tornade détruisant tout sur son passage. La méditation m’a permis de remonter la scène comme sur un film joué au ralenti et à l’envers. J’ai pu déceler le moment du geste, puis l’intention juste avant, puis l’émotion (avec les sensations du corps), puis la pensée à l’origine de l’émotion, puis la douleur, puis la perception, puis le déclencheur (une situation, une parole,..). C’est comme de remonter le temps à l’intérieur de soi.

 

La méditation est une pierre angulaire pour une vie plus apaisée et épanouie (à mon humble avis), surtout dans les moments difficiles. D’ailleurs un grand maître de méditation disait : « Moins vous avez le temps, plus vous devez méditer ». Ce conseil paraît contre intuitif, et pourtant prend tout son sens mis en pratique.

 

Conseils avant de commencer

Allez, vous devez sûrement attendre les 10 pépites de sagesse pour vous inspirer à méditer. Sans plus tardez, les voici en photo. Prenez celle qui vous inspire le plus, et placez-la en fond d’écran, ou écrivez-la dans votre journal pour la lire tous les jours. Le travail demandant le plus de vigilance au début, est de ne pas oublier. Une fois que l’habitude sera ancrée, vous n’aurez plus besoin de ces « béquilles », car cette nouvelle attitude fera partie de vous.

 

Pour en tirer le maximum, je vous invite à un moment de calme.

Asseyez-vous confortablement, les pieds bien ancrés dans le sol
(ou les os de l’assise si vous êtes en tailleur).

Placez le bassin de façon à allonger naturellement la colonne vertébrale.
Prenez trois grandes inspirations, et trois longues expirations.

Maintenant, lisez la première pépite.
Fermez vos yeux.
Ressentez-la. Ressentez les effets sur votre corps.
Observez les pensées qui en découlent.

Vous pouvez les noter dans votre journal de vie.

Puis procédez de la même façon pour les suivantes.

 

1/ Chaque moment de méditation, qu’il soit mouvementé ou ennuyeux, peut être rempli de fascination. Vous êtes avec vous-même. Vous êtes avec Dieu. Votre méditation est une entrée dans la grotte de votre cœur, la caverne de votre esprit. Sally Kempton

 

Sally-kempton-citation

La méditation crée un espace de sécurité. Ce moment nous offre aussi le temps d’ouvrir le livre que nous sommes pour le contempler, en lire les lignes, en comprendre les interstices. « Qui suis-je ? » C’est la question à laquelle nous répondons, c’est qui de qui nous souhaitons nous rapprocher.

 

2/ Si vous avez le temps de respirer, vous avez le temps de méditer. Vous respirez quand vous marchez. Vous respirez quand vous vous tenez debout. Vous respirez quand vous êtes allongé. Ajahn Amaro

 

La respiration est le support premier de la méditation car elle permet de s’entraîner à se concentrer sur une chose à la fois. Observez-vous quand vous êtes pressée. Quelle est la nature de votre respiration ? Plutôt rapide ou plutôt lente ? Plutôt profonde ou superficielle ? Plus la respiration à un rythme effréné, plus les pensées s’emballent. Prendre conscience de sa respiration à chaque instant (ou du moins le plus souvent possible) permet de rester en sa propre présence.

 

3/ Pendant que nous méditons, nous sommes simplement en train de regarder ce qu’à fait l’esprit pendant tout ce temps. Allan Lokos

 

Votre esprit travaille constamment. Il traite des milliers d’informations en arrière plan, sans que vous vous en rendiez compte. Quand vous méditez, vous vous donnez la chance d’accéder à ces informations et ces procédés d’une manière focalisée.

 

4/ La vrai clé pour aller en profondeur en méditation est de le vouloir. Le plus vous le désirez le goût du monde intérieur, le plus facile il est de méditer. Sally Kempton

 

C’est le pouvoir reconnu de l’intention. Nous avons tous des choix, tous les jours. Nous pouvons décider ce sur quoi nous allons porter notre attention, ce que nous souhaitons développer, nourrir, voir grandir. Alors, que voulez-vous dans votre jardin intérieur ; des ronces ou des fleurs ?

 

5/ Votre meilleur ennemi ne peut pas vous faire plus de mal que vos propres pensées, non surveillées. Buddha

 

Avez-vous observé où vont vos pensées dès qu’une situation imprévue arrive ? Dès qu’un petit grain de sable se perd dans votre machine bien huilée ? Suite à ces pensées, comment vous sentez-vous ? Il est possible de rediriger le flot des pensées négatives, non par pour les refouler, mais pour mettre en pratique notre pouvoir personnel, celui de choisir comment nous voulons nous sentir à cet instant. Cela suppose de répondre à cette question « Est-ce que cette pensée me fait me sentir mieux ? » Les pensées négatives sont comme du bois pour le feu de votre anxiété, de votre stress.

Ce n’est pas facile, et ça demande beaucoup de pratique. Mais avec l’intention, la pratique, la persévérance et la bienveillance, il est possible de changer ses pensées pour créer l’expérience de vie que l’on souhaite vraiment.

 

6/ La méditation apporte la sagesse, le manque de méditation laisse l’ignorance. Saches bien ce qui te fais avancer et ce qui te retiens, et choisis le chemin de la sagesse. Buddha

 

Dans la continuité de la cinquième pépite, quand nous méditons, nous faisons appel à notre sagesse intérieure.

 

7/ La méditation est une façon de nourrir et de faire éclore la divinité en vous. Amit Ray

 

La méditation permet de voir ce qui est, sans jugement, sans histoires. Nos souffrances, douleurs ou perceptions erronées qui d’habitude nous enferment dans une manière d’être, là sont mises en lumière avec bienveillance et s’évaporent petit à petit. Les masques tombent et il est possible d’être de plus en plus soi-même.

 

8/ Si vous voyez votre méditation comme une obligation, si vous l’approchez avec impatience et rigidité, ou si vous attendez une expérience ou un ressenti spécifique alors vous augmentez vos chances d’être déçu, de vous ennuyer, voire d’être en colère contre vous-même quand votre tête n’est pas calme immédiatement. Vous sortez de votre relation d’avec votre méditation. Sally Kempton

 

Avoir des attentes enlève du moment présent et nous place dans le futur. Accueillir ce qui est et observer sans jugement est la clé de la méditation.

 

9/ L’âme sait quoi faire pour guérir. Le challenge est de rendre la tête silencieuse. Caroline Myss

 

Toutes les réponses se trouvent en nous, dans les sphères les plus profondes. Tout comme l’océan agité, nous ne pouvons pas en voir le fond. C’est en se plongeant dans le calme des abysses que le trésor se trouve.

 

10/ Quand vous réalisez la perfection de tout, vous lèverez votre tête et rirez au ciel. Buddha

 

« Ne vois-tu pas que tout est parfait? » disais un guru à son disciple. Et comment peut-il en être autrement ? Ce qui est est. La tension, le conflit vient du fait de ne pas accepter ce qui se présente. Cela ne veut pas dire de ne rien faire, de faire l’autruche et d’être complètement passif dans sa vie, mais bien d’être conscient du point de départ pour pouvoir avancer dans la direction choisie.

 

 

C’est à vous

 

Si vous êtes inspirée à méditer et que vous ne savez pas par où commencer, lisez cet article, je vous présente les 9 conseils pour démarrer votre pratique chez vous.

Et vous, quelle citation vous à inspirer à méditer?