C’est une question souvent posée: « Qu’est-ce que la méditation ? ». Le sujet est vaste, et les réponses multiples en apporteront chacune un aspect. Alors ici, je vous propose une vue d’ensemble de ce que peut être la méditation. À vous ensuite de ressentir ce qui vibre le plus avec votre expérience du moment. Cela vous indiquera comment aborder la méditation à ce stade de votre vie ; en quête spirituelle, un besoin de calme quotidien, une meilleur compréhension de la vie, développer la concentration, mieux se connaître, travail sur les éléments…

 

De nombreux types de méditation

Comme vous avez pu le remarquer, différentes sortes de méditation existent. Chacune d’elle remplira sa fonction, tout comme les ustensiles de cuisine ont leur propre utilisation. Retenez que chaque pratique est un pas qui permet d’aller plus profondément vers vous-même, et qu’il n’y a pas de mauvaise méditation ou de mauvais choix dans sa pratique.

 

1- La méditation est une pratique

C’est la forme la plus connue. Vous pourrez lire tous les ouvrages, écouter tous les grands sages, vous ne saurez ce qu’est la méditation que quand vous aurez pratiqué. S’asseoir et observer en silence ce qu’il se passe dans votre monde intérieur. Méditer c’est comme apprendre à marcher, cela prend plusieurs essais, des « chutes », et demande à se relever puis continuer. Un enfant lirait-il tous les livres d’apprentissage de la marche avant de se mettre à marcher ? Non. Il essaie, tombe, et recommence. C’est dans cet état d’esprit que la pratique de la méditation peut être abordée.

« C’est en faisant que l’on apprend »

Oui, ça peut faire peur, surtout quand nous avons entendu dire qu’être la cigale n’est pas une bonne chose et que nous devons constamment nous affairer comme des petites fourmis. Alors nous avons perdu l’habitude de ne « rien faire », de prendre du temps pour soi. Car même si la méditation n’est pas ne rien faire, d’extérieur, cela s’apparente bien à cela. Être assise, dans le silence.

 

2- La méditation est un outil

Parfois la méditation est assimilée à la relaxation. Cette dernière n’est en fait que la composante de la méditation, la condition pour pouvoir méditer. Et comme les personnes se sentent apaisée, relaxées suite à la méditation, alors elles assimilent cet effet à la méditation. Les personnes en recherche de bien être pourront donc se servir de la méditation pour parvenir à ce résultat. Ce qui aura d’autres bénéfices dans leur vie, comme une meilleure relation à soi, aux autres, une concentration aiguisée, des capacités mentales exacerbées,… Dans cette approche, elle est donc une façon d’atteindre un meilleur état d’être.

La méditation a aussi vocation à changer notre état interne à l’aide de visualisations, à développer l’amour inconditionnel en méditant sur la compassion, à mieux dormir en se focalisant sur le repos du corps, à prendre confiance en soi, pour accompagner le processus de guérison,… Dans ce cas, les textes guidés spécifiques ont une intention précise. C’est en cela que la méditation est comparable à un outil.

 

3- La méditation est un rituel religieux

C’est aspect, je l’ai beaucoup observé lors de mes voyages en Inde et en Asie. Les adeptes intégraient ce moment de méditation dans une série d’actions spécifiques et dans un ordre précis : nettoyer l’autel, allumer les bougies, faire des offrandes, s’agenouiller trois fois,… La méditation était là un moyen de connecter avec l’énergie de la Divinité vénérée.

 

En inde, il en existe beaucoup :

  • Ganesh – le Dieu qui retire les obstacles en faisant appel à la force spirituelle
  • Shiva – la conscience universelle ultime, considéré le plus puissant, il est aussi le plus vénéré
  • Saraswati – la Déesse de la connaissance, de la sagesse, de l’art et de la musique
  • Tara – qui aide à traverser la rivière du temps et de l’espace
  • Hanuman – le Dieu singe pour développer la bravoure

 

4- La méditation est une quête de Soi

 

Méditer nous invite à remettre en question ce que nous croyons sur nous-même, le monde qui nous entoure, ainsi que notre place dans ce monde. La méditation vue sous cet angle aide à se dépouiller du connu, de la sécurité, des concepts pour dévoiler ce qui est au cœur, ce qui est toujours constant. Petite, je me disais « J’ai encore grandi, pourtant je n’ai pas changé, je suis toujours Moi », comme si le monde autour était en mouvement permanent, mais que au fond, « Je » demeurait la même, stable.

 

Dans ce cas, la méditation est une recherche spirituelle et de compréhension de l’existence. Elle est un soutien pour répondre à la question « Qui suis-je ? », en reconnaissant ce que nous ne sommes pas. Tout comme un oignon, la méditation aide à éplucher chaque couche pour découvrir de nouveaux territoires intérieurs. En se débarrassant des idées pré-construites une à une, l’exploration mène à des profondeurs souvent restées dans l’ombre ; telle une plongeuse dans le vaste océan.

 

5- La méditation est un état d’être

La méditation n’est pas quelque chose que l’on fait. Oui, ça peut paraître contradictoire avec le reste de l’article. Mais voyez plutôt cela comme l’évolution de votre pratique pour arriver à un état d’être. La méditation n’est pas quelque chose que vous pouvez faire. Vous pouvez devenir méditative, vous pouvez devenir méditation, mais vous ne pouvez pas FAIRE la méditation.

Car chaque chose que vous faites, vous ne pouvez pas le maintenir consciemment, et heureusement ! Imaginez la respiration. Selon vous, respirez-vous ou la respiration se produit d’elle même ? Êtes-vous consciente de chaque souffle venant et sortant de vos poumons ? De même avec la vie. Créez-vous la vie, ou la vie se crée elle-même ? Êtes-vous consciente de vous « maintenir » en vie à chaque moment ? Consciemment non, la vie se manifeste de son propre gré.

 

L’état de méditation, une qualité innée

Il en est de même avec la méditation. C’est une qualité d’être, c’est l’expression de ce que vous êtes déjà. Et grâce à toutes les pratiques citées ci-dessus, si vous cultivez votre corps, votre esprit, vos émotions votre énergie jusqu’à un certain niveau d’épanouissement, alors la méditation grandira en vous.

« Vous ne pouvez pas FAIRE la méditation, mais RÉALISER la méditation. »

J’espère que je ne vous ai pas perdue. Donc ce qu’il faut en retenir, c’est de vous voir comme une fleur. Dans quelles conditions fleurit-elle ? La graine a besoin d’eau, de soleil, de nutriments pour devenir une fleur. Généralement, le printemps est la saison la plus favorable à son épanouissement.

De même, posez-vous ces questions :

  • Quel est mon printemps ?
  • Quelles sont les conditions nécessaires à mon épanouissement ?
  • De quoi ai-je besoin pour devenir cette fleur ; méditation ?

 

6- La méditation est un processus

Ce qui englobe les points précédents, c’est que la méditation n’est pas un concept figé. Il vit à travers vous, en vous, pour vous, avec vous. Tout évolue, tout grandit, et en même temps il y a cette essence indécelable à première vue. La méditation est donc ce que vous en faites. Vous avez peut-être entendu l’histoire de la lame.

Il était une fois une lame. Elle ne demandait qu’à être utilisée. Puis un jour, deux hommes la virent. Elle était si belle, fine, et bien aiguisée. C’est le genre de lame que tout expert reconnaît et avec laquelle il sait, que le travail serait parfait! Avec cette lame, le premier homme fit le mal. Le second fit le bien. En effet, le premier homme était un assassin, et le deuxième un chirurgien.

La méditation est comme cette lame. Non pour aller aussi loin que cette petite histoire, mais elle deviendra ce que vous en faites.

Lors d’une retraite de yoga-méditation, un participant me demandait « Je médite depuis près de 6 mois entre 20 et 30 minutes par jour, mais je me sens bloqué, je n’arrive pas à aller plus loin ». Ce sujet est complémentaire de cet article et demande à être développé. Je vous ferai un article dédié à cette question. À lire bientôt !

 

Note spéciale :

Sur demande de certaines lectrice (et un lecteur), je vais vous proposer très bientôt un cours complet sur la méditation. L’intention est de vous aider à développer une pratique constante et quotidienne. Dites-moi dans les commentaires :

  • Quel est votre plus grand challenge avec la méditation ?
  • Pourquoi voulez-vous méditer ?

 

Et vous ?

Je n’ai pas la science infuse et j’adore apprendre, voir de nouvelles perspectives. Aussi, partagez avec la communauté pour que nous puissions grandir ensemble. Vos mots seront différents des miens et pourront inspirer une autre lectrice (ou lecteur).

Dans cette otique; qu’est-ce que la méditation pour vous ? Quelle est votre relation à la méditation ?

 

Je vous remercie de tout cœur pour vos contributions.

Avec Gratitude

Johanna

 

Article lié :

Si vous souhaitez débuter la méditation, je vous invite à lire ceci.