fbpx

“Le quotidien se présente comme une liste de tâches à effectuer que l’on biffe l’une après l’autre,
avant de finir par s’écrouler le soir pour mieux céder au même affairement le lendemain” Jon Kabat-Zinn.

Pourquoi cette chaise en photo?
Pour s’y asseoir. Pour goûter le moment. Le seul maintenant qui existe.

Comment vivons-nous habituellement?

Rentrons dans le quotidien d’une mère de famille (à peu de détails près, la séquence est la même):
• petit déjeuner express
• toilette rapide
• lever des enfants
• habiller les enfants et les préparer
• les ordonner de se dépêcher car elle sera en retard au travail
• courir dans la rue
• les déposer à l’école ou chez la nounou
• courir au travail
• …
Et le soir c’est la même à l’envers.

Au travail elle doit; être productive, ne jamais se tromper, répondre à la surcharge de travail imposée…
Elle doit faire, faire, et encore faire.

Pourquoi tant de femmes semblent-elles stressées voire à la limite du burn out?
Allez savoir…

Qu’est-ce qui ne va pas dans ce schéma?
“Forcée” par la culture, les habitudes, cette femme est devenue un “Faire Humain”, alors qu’elle est née en tant qu’”Être Humain”. Depuis notre plus jeune âge nous apprenons à être productives, à nous juger et nous comparer en fonction de ce que nous avons accompli.
Rappelez-vous les gommettes de couleurs sur les cahiers. Seuls ceux qui avaient réussis l’exercice sans faute y avait le droit. Les “cadeau-carotte” nous ont appris que la reconnaissance s’acquiert au résultat d’un objectif dicté réalisé. C’est humain. Recevoir une gommette est rassurant. Alors nous accomplissons.

Le mode “faire” et le mode “être” quelle différence?
Le mode “faire” c’est donc vivre en pilote automatique. De suivre l’agenda planifié à l’avance sans lever la tête du guidon, de rayer les activités de la liste et d’accomplir toutes ces tâches.
Attention, l’agenda est important pour avancer dans la direction que vous souhaitez. Il devient une contrainte quand vous ne pouvez plus accueillir et vivre les moments que la vie propose. La vie est un chemin sinueux qui ne connais pas le temps.

Quand vous partez en vacances par la route, vous connaissez la direction, quelle route prendre (c’est votre agenda). Mais pouvez-vous planifier chaque virage, chaque animal sur la route, chaque voiture qui y sera à l’avance?
Bien sûr que non. Et pourtant c’est comme cela que, le plus souvent, nous planifions et vivons nos vies au prétexte de ne pas manquer l’objectif. Mais nous avons manqué de tourner la tête et de regarder la mer au loin, de s’arrêter sur le bas-côté pour admirer le soleil se coucher.

Voilà ce qu’est de vivre dans le mode “faire”. C’est passer sa vie avec le pilote automatique constamment activé.

Le mode “être” c’est le fait d’être présent à ce qui se passe réellement,
à l’expérience que la vie offre à cet instant où nous vivons.

Vivre dans le mode “être” c’est:
• être relié au moment présent
• observer les choses et les accepter telles qu’elles sont
• ressentir et accueillir les émotions qui nous traversent

Parfois, il nous faut une maladie, un burnout, un événement majeur pour nous en faire prendre conscience.

Pourquoi vivre dans l’instant présent?

C’est vrai, tout le monde parle du moment présent comme si c’était la meilleure chose à faire.

L’instant présent est le seul moment qui existe vraiment. À quel autre moment souhaiteriez-vous vivre?

Même vos expériences passées ont eu lieu dans un “moment présent”. Vous y étiez pleinement et c’est pourquoi vous pouvez vous en souvenir.

Qu’est-ce que peut bien apporter une vie vécue en présence?
Chacun à ses propres réponses à cela. Mon côté coach ressurgit ;), j’ai des questions pour vous:
• Demandez-vous ce que ça vous apporterai de positif de vivre dans le moment présent.
• Comment vous vous sentiriez si vous ne viviez ni dans la mémoire du passé, ni dans la projection du futur?
• Quelles relations auriez-vous avec les autres si vous ne vous demandiez pas ce qu’ils pensent de vous?
• Quelle serai votre relation avec vous-même si vous arrêtiez de douter de vous et de vous demander si vous avez bien fait?
Car toutes ces agitations mentales sont un indice montrant: “je ne vis pas dans le moment présent”.

Comment cultiver le mode “être” et vivre plus dans l’instant présent?

1- Ralentir pour prendre le temps de vivre

Tout va très vite, nous n’avons pas le temps de tout faire, et encore moins le temps d’être. Nous courons sans cesse contre la montre pensant gagner la victoire.

Et si juste VIVRE était suffisant?
Prendre le temps de respirer: Expirer – Inspirer.
Prendre contact avec vos 5 sens.
Observer la nature, ses couleurs, ses odeurs…
Marcher, un pas à la fois.
Reconnecter avec vos émotions.

Quel moment dans votre journée pouvez-vous vous offrir pour être, sans culpabilité, sans honte ni gêne?

2- Respirer en conscience pour se reconnecter au présent

Le souffle est de loin l’outil le plus accessible pour vivre et être dans le moment présent. Le souffle est indispensable. Sans lui, la vie ne serai pas. Le souffle est ce qui est avec nous en permanence.

Comment être présent grâce au souffle?
• Redirigez votre attention sur votre respiration.
• Observez la qualité de votre souffle (lent/rapide, profond/superficiel,…).
• Restez ainsi pendant au moins 3 cycles de respiration.

Au travail, à la maison, dans les files d”attente, où et quand pouvez-vous instaurer des pauses-respiration?

3- Méditer sur le moment présent

Être centré sur ce qu’il se passe. L’instant présent est le chemin pour rester en connexion avec Soi, et développer une relation intime avec son essence, son être. Pratiquer la méditation va dans ce sens et permet d’être d’abord présent à Soi.

Contemplons les 4 respirations que le Bouddha a enseigné pour être dans le moment présent
J’inspire une longue inspiration et je sais que c’est une longue inspiration.
J’expire une longue expiration et je sais que c’est une longue expiration.
J’inspire une inspiration courte et je sais que c’est une inspiration courte.
J’expire une expiration courte et je sais que c’est une expiration courte.
C’est cela suivre sa respiration, A la troisième respiration, c’est différent :
J’inspire et je suis conscient de mon corps tout entier.

Vous souhaitez en savoir plus sur comment apporter la méditation dans vos gestes quotidiens? Lisez l’article ci.
Si vous souhaitez apprendre à méditer, clique sur l’image ci-dessous.

Restez Présent, Vivez dans l’Être!
Paix & Harmonie
Johanna