Ce n’est plus un secret, méditer au travail gagne en popularité. Par exemple, les entreprises aux États-Unis, Allemagne et Suède autorisent les employés à s’éclipser pour méditer pendant 10 minutes pour se ressourcer. David Gelles, pratiquant de méditation et journaliste pour le New York Times écrit

« Ils deviennent plus efficaces, plus concentrés, et deviennent meilleurs dans leur travail. »

De la TPE à la multinationale, la méditation est un atout majeur dans le monde entrepreneurial, pour le top ou le middle management… autant que pour les salariés sur le terrain. La pratique devient de plus en plus courante car les employeurs prennent conscience que le bien être de leurs collaborateurs est une condition sine qua non pour la performance de l’entreprise.

 

L’humain au cœur de l’entreprise

Au delà de la performance de l’entreprise, la méditation est une réelle opportunité pour chaque personne de se sentir mieux et être plus heureux dans sa vie. Vous découvriez dans cet article des raisons et bénéfices de pratiquer la méditation au travail et aussi des conseils pour être sereine au travail. Pour bénéficier un maximum de cet article, replongez-vous dans votre quotidien, et voyez l’utilisation concrète de la méditation dans votre situation personnelle.

 

Pourquoi méditer au travail

Écouter avec attention

Combien de fois avez-vous suivi une réunion sans être présente à 100 pour cent ? Oui, peut-être pensiez-vous à un dossier à terminer, un client à contacter d’urgence, l’attitude déplorable d’une collègue, ou à cet email auquel vous devez répondre…

Développer le pleine conscience permet d’avoir une écoute attentive, et ne plus manquer les détails qui peuvent faire la différence dans votre travail. Votre attention sera focalisée sur ce qu’il se passe dans l’instant présent, les distractions n’auront plus d’emprise sur vous, et de ce fait, vous aurez toutes vos ressources mentales pour interagir de façon constructive.

 

Mieux communiquer avec vos collègues et responsables

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir coupable, accusé alors que vous aviez bien fait votre travail ou de ressentir une injustice ? Comment faire dans ce cas ? Vous avez sûrement dû « prendre sur vous » pour arrondir les angles. Mais le problème, c’est que vous avez retourné la frustration vers vous-même et peut-être ruminé sur la situation au lieu d’être productive. Peut-être votre attitude à changé et vous vous être enfermée.

Vous ne pouvez pas changer l’attitude des personnes de votre entourage. La méditation développe la capacité d’écoute de soi et de l’autre en plus d’offrir une perspective objective de la situation. À partir de cette base, vous êtes dans les meilleures conditions pour garder un esprit frais et objectif. Ainsi, lorsqu’une situation mettant en jeu les rôles et responsabilités de l’un ou de l’autre, vous aurez la capacité de communiquer avec bienveillance et fermeté votre point de vue.

 

Prendre de meilleures décisions

Combien de décisions devez-vous prendre par jour ? Vous est-il arrivé d’avoir tout planifié à l’avance et de devoir faire face à l’imprévu. Comment réagissez-vous face à ce changement de programme qui chamboule tout ? Vous devez vous réorganiser, et souvent dans l’urgence. Votre cerveau commence à chauffer et peut-être indiquer des signes de panique.

En incluant la méditation dans votre journée de travail, vous permettez à votre tête de se reposer et de prendre un bol d’air frais. Tout comme après avoir roulé de nombreuses heures vous laissez le moteur refroidir, il en est de même pour votre cerveau. Il a besoin de ces temps de pauses pour retrouver un niveau d’activité plus calme pour être performant sur la durée.

La pleine conscience apporte la clarté, le recul nécessaire
pour prendre de bonnes décisions dans un milieu contraignant.

 

Les bénéfices de travailler en pleine conscience

Pourtant simple et validée scientifiquement, nous ne prenons pas toujours le temps pour nous, pour respirer et prendre soin de notre santé.

 

Augmente la concentration et la productivité

Téléphone, emails, SMS, au travail, nous sommes interrompus en moyenne toutes les trois minutes. De ce fait, notre attention se disperse, et en voulant jongler toutes nos responsabilités en même temps, nous n’arrivons qu’à nos ralentir et augmenter notre stress.

La pleine conscience au travail joue un rôle majeur pour garder la stabilité et l’efficacité. Avec une attention focalisée, toute l’énergie de créativité, de résolution de problème et la mémoire sont rassemblés pour compléter la tâche en cours. Tout comme l’ordinateur « rame » quand vous lui demandez d’exécuter plein de tâches à la fois, plus il prendra de temps pour les accomplir… et parfois même, il risque de « geler ».

 

Développe l’Intelligence Émotionnelle

Outre l’amélioration de la gestion des émotions, l’Intelligence émotionnelle englobe de nombreuses compétences personnelles et interpersonnelles. Dans la revue Harvard Business, David Gelles écrit

« la Pleine conscience signifie être attentif de nos expériences, les observer sans jugement,
et répondre à partir de la clarté et de la compassion plutôt que de la peur, l’insécurité et l’avidité. »

Lorsque la Pleine Conscience permet à ses équipes d’atteindre la clarté émotionnelle, alors l es bénéfices sont nombreux :

  • des style de management plus efficaces
  • de meilleures relations employeurs-employés
  • des dynamiques d’équipe plus saines
  • meilleure gestion et prévention des conflits
  • un environnement de travail plus positif

 

Favorise la réduction du stress

Les pressions de toutes natures rendent la vie professionnelle de plus en plus stressante. Validée par les neurosciences, la méditation permet de se ressourcer et de gagner en sérénité. En agissant sur le système nerveux parasympathique (le circuit de la relaxation du corps), alors les signaux internes du stress s’estompent. Le rythme cardiaque ralenti, la respiration est plus profonde, les muscles relâchés, le système digestif reprend son activité naturelle… et le mental se calme.

Comment être sereine au travail

Voici comment en quelques minutes parsemées ici et là dans votre journée vous pouvez revenir à vous-même et relâcher la pression pour apporter la sérénité dans votre quotidien.

 

Ralentissez le rythme…

… une chose bien difficile à faire. Nous avons la fausse idée reçue qu’en enchaînement les heures nous accomplirons plus à la fin de notre journée. Mais cela est sans compter la fatigue intellectuelle, nerveuse et physique accumulée et qui faiblit grandement notre capacité à réfléchir et notre productivité.

Trop de travail, trop de pression, vous soumettez votre corps à trop de stress et de surmenage. C’est l’autoroute parfaite du burn-out et de la déprime. Le plus vous en avez à faire, le plus vous lirez vite, mangerez vite, parlerez vite, respirerez vite… Les personnes stressées ont tendance à tout faire vite, mais le font-elles bien ? Et surtout quelles sont les conséquences à long terme sur le corps ? Le reste de la vie aussi prend ce rythme effréné : vous conduisez vite, les enfants doivent se dépêcher, les conjoints se presser… comme si tout le reste du monde devait suivre votre tempo.

« Pausez-vous » un moment et demandez-vous :
Cette obsession me rend-elle efficace et agréable à vivre ?

 

Coupez-vous de toutes distractions

Christophe André le médecin psychiatre nous fait remarquer « quand les gens prennent une pause à leur travail, ils n’observent pas de vraies coupures : ils font juste autre chose. Envoient un sms, passent un coup de téléphone, consultent leurs mails, se baladent sur Facebook… Ils vont donc fatiguer leur cerveau différemment. Mais surtout, ils ne sont pas en lien avec eux-mêmes. Ils sont en lien avec leur réseau social, avec leur image sociale. Mais pas avec leur personne intime.

 

Alors comment se reconnecter ?

Pour celui ou celle qui travaille dans un open space par exemple, ce n’est pas forcément facile de s’arrêter, de respirer, voire de s’allonger ! Mais il n’est pas non plus impossible de lâcher son ordinateur des yeux, de se tourner un peu, de regarder par la fenêtre et de prendre le temps de dix cycles respiratoires. Pour ressentir son souffle. Dans une salle d’attente, laissez votre téléphone où il est. Profitez de ce moment pour prendre conscience de votre respiration, de votre corps. Observez les pensées qui vous traversent l’esprit. Pareil dans les files d’attente de supermarchés : au lieu de surveiller l’avancée de la queue ou de s’agacer, pourquoi ne pas savourer ce temps qui vous est offert en essayant de l’habiter du mieux possible ? »

 

Faites de vraies Pauses : isolez-vous

sereine-au_burea_yoitouch_meditation_travail_johanna_georgesCe point découle du précédent. Un proche avait l’habitude de faire la sieste dans sa voiture lors de sa pause déjeuner. Je peux le comprendre, ce n’est pas accessible à tous, et aussi les entreprises ne disposent pas toutes de salles de sieste.
Cependant, pouvez-vous trouver un lieu pour rester au calme quelques minutes ? Pouvez-vous faire un tour à l’extérieur ou de porter des écouteurs avec de la musique douce ? Est-il possible de fédérer vos collègues de bureau à une « Pause pour soi » ?

Quelle que soit la solution trouvée, définissez des plages horaires pour vous isoler dans la journée et remettre les niveaux à l’équilibre.

 

Attention et présence à la respiration

Vous le lirez des centaines de fois, la respiration est LE point de focalisation par excellence pour ralentir en toute conscience. Il est simple et vous l’avez toujours avec vous : il suffit de respirer, d’observer le mouvement de l’air qui entre et sui sort. Plus vous développerez la vigilance sur votre respiration, plus grande sera votre attention. Alors vous serez présente à ce qui est et ne voudrez pas changer ce qui ne vous plaît pas avec une attitude de contrôle et de rigidité. Au contraire, votre nouvelle perspective vous aidera à naviguer avec les difficultés plus d’aisance.

Notez que vous pouvez vous octroyer ces quelques minutes assise à votre bureau. 3 respirations. Simplement 3 respirations profondes toutes les heures, et vous sentirez les bénéfices.

 

Partagez votre expérience !

La méditation ne demande aucune compétence particulière. Initiez-vous quelques minutes par jour pendant une semaine, et voyez par vous-même. Quelle à été votre expérience de la méditation au travail ? Partagez vos réussites et difficultés cela peut aider chaque lectrice.

Avec Gratitude

Johanna